Dans le cas où vous acceptez les cartes de crédit pour votre entreprise, nous vous proposons quelques conseils permettant de vous aider à éviter les problèmes ou difficultés en rapport avec l’acceptation de cartes de crédit et de facturation.

Sachez que chaque numéro de carte de crédit peut être soumis à un contrôle électronique dans le but de déterminer la validité du numéro. Cela est pratique et fort utile si un client vous donne le numéro de sa carte de crédit pour un règlement ultérieur. Dans le cas où le client vous a fourni un mauvais numéro, cela prend énormément de temps pour recontacter le client afin de réobtenir un nouveau numéro.

La saisie d’un numéro de carte de crédit

Sachez que les numéros de carte de crédit commençant par le numéro 3 sont des American Express (AmEx), le numéro 4 des cartes VISA, le numéro 5 toutes des MasterCard, et le numéro 6 toujours des DiscoverCard.

Également, vous aurez besoin du CVV (Card Verification Value) se trouvant au dos de la carte pour éviter que des erreurs se produisent. À noter que le CVV représente 3 chiffres au dos de la carte pour les cartes MasterCard, VISA et DiscoverCard ; 3 ou 4 chiffres sur le devant de la carte pour les American Express.

Par rapport aux paramètres de sécurité de votre carte de crédit, vous pourrez effectuer le traitement d’une carte basé sur un sous-ensemble des 5 méthodes de vérification primaires suivantes :

  • Numéro de la carte de crédit qui est obligatoire
  • La date d’expiration également obligatoire
  • Le CVV de 3 à 4 chiffres sur le devant ou au dos de la carte
  • L’adresse dont seuls les principaux chiffres sont soumis à une vérification
  • Le code postal

À noter que tous les renseignements utilisés pour la validation d’une carte de crédit sont des numéros. Il faut savoir que le processeur de la carte de crédit ne porte pas d’attention particulière à l’orthographe du nom, de la ville, de l’état du titulaire ou du nom de rue.

L’une des erreurs les plus fréquentes en prenant une carte de crédit est l’obtention de l’adresse exacte. Sachez qu’une personne moyenne peut posséder de nombreuses cartes de crédit dont les adresses diffèrent les unes des autres : carte de crédit pour l’entreprise avec l’adresse de celle-ci et d’une autre part, une carte de crédit personnelle avec l’adresse du domicile du titulaire de la carte. Lorsque vous obtenez l’information de l’adresse, il faudra toujours vous demander si l’adresse de la carte de crédit relevé renvoie à l’entreprise ou au domicile du titulaire de la carte.

D’autres astuces et conseils

  1. Dans le cas où votre entreprise n’accepte que les cartes de crédit physique, le risque de fraude est largement réduit lors du traitement de celles-ci dans un lecteur de carte. Seulement, il faudra vous assurer de l’identité du titulaire de la carte en vérifiant la correspondance entre le nom du titulaire et le nom de l’ID, mais également vous assurer que l’image sur l’ID coïncide avec la personne remettant la carte.
  2. Dans le cas où vous acceptez les cartes de crédit par téléphone ou par l’intermédiaire d’un site internet, cela devient plus risqué étant donné que vous n’avez pas l’occasion de rencontrer physiquement le donneur ou glisser la carte de crédit pour vérification dans un terminal. Pour cela, il sera nécessaire de recourir à d’autres moyens afin de réduire les risques lors du traitement des transactions par carte.